Cruelle Zélande (LECTURES AMOUREUSES t. 91) par Jacques Serguine

Cruelle Zélande (LECTURES AMOUREUSES t. 91) par Jacques Serguine

Titre de livre: Cruelle Zélande (LECTURES AMOUREUSES t. 91)

Auteur: Jacques Serguine

Broché: 180 pages

Date de sortie: March 1, 2018

Éditeur: La Musardine

Obtenez le livre Cruelle Zélande (LECTURES AMOUREUSES t. 91) par Jacques Serguine au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Jacques Serguine avec Cruelle Zélande (LECTURES AMOUREUSES t. 91)

Cruelle Zélande, récit de la découverte des plaisirs sexuels et de la jouissance sans entrave par une jeune lady puritaine

Stella Mac Leod, prude épouse d'un officier anglais de l'époque victorienne, accompagne son mari en Nouvelle-Zélande. A peine débarqués, ils sont attaqués par une tribu maorie et la jeune femme se voit bientôt initiée contre son gré aux moeurs des hommes et des femmes de la tribu. Ignorant toute frustration sexuelle, les sauvages vont la transformer en otage d'amour et lui révéler sa nature voluptueuse.

Cruelle Zélande, récit de la découverte des plaisirs sexuels et de la jouissance sans entrave par une jeune lady puritaine, est devenu un classique de la littérature érotique.



Né en 1934, Jacques Serguine est considéré comme l'un des grands stylistes de langue française. Scénariste du film La Fiancée du Pirate, il est surtout l'auteur de nombreux romans dont Mano l'archange (Prix Fénéon 62), Les Russes et les Bretons, La Nation du loup, Les abois... En marge d'une oeuvre fondée sur la sensualité, il a publié des fictions ouvertement érotiques tel Délit du corps, ainsi que des essais tirés de son expérience personnelle : Éloge de la fessée, et un éloge de l'épilation sexuelle, De la coupe aux lèvres.



" Avec son humour entre cuir et chair, le contraste de son écologie volcanique et de son climat doux et humide, avec ses côtés Virginie sans Paul, et le triomphe de la morale, le roman a plus d'un trait original (...), mais aucun tant que celui-ci : un érotique couronné par la Reine Victoria. ", Yves Florenne, Le Monde.



" Un petit chef-d'œuvre d'humour érotique ou d'érotisme humoristique. ", J.-P. Clémentin, Le Canard enchaîné.