Théorie et pratique des droits de l'homme: annotation bas de page par Thomas   Paine

Théorie et pratique des droits de l'homme: annotation bas de page par Thomas Paine

Titre de livre: Théorie et pratique des droits de l'homme: annotation bas de page

Auteur: Thomas Paine

Broché: 129 pages

Date de sortie: August 20, 2017

Théorie et pratique des droits de l'homme: annotation bas de page par Thomas Paine est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Thomas Paine avec Théorie et pratique des droits de l'homme: annotation bas de page

Ce qu’Archimède a dit des forces mécaniques, on peut le dire de la raison & de la liberté : Donnez-moi moi un point d’appui, & je remuerai le monde.

La révolution d’amérique prouve cette vérité, qui est seulement de théorie dans les sciences abstraites. Les gouvernemens étoient si profondément enracinés dans notre continent, les habitudes & la tyrannie abrutissoient tellement les esprits, que personne n’y pensoit à réformer l’état politique de l’homme. La liberté avoit été bannie de toute la surface de la terre ; la raison étoit considérée comme une rebellion, & la pusillanimité de l’esclavage avoit énervé l’espèce humaine.

Mais telle est la force irrésistible de la vérité qu’elle n’a besoin que de paroître. Faut-il au soleil une inscription pour le distinguer des ténèbres ! À peine la forme du gouvernement américain fut-elle déployée, que le despotisme fut ébranlé : l’homme osa lever sa tête.

L’indépendance de l’amérique, considérée seulement comme une séparation d’avec l’angleterre, est un événement de peu d’importance. Mais elle devient majeure lorsqu’on y voit l’époque d’une révolution dans les principes & dans l’art du gouvernement. Elle forme un appui non-seulement à l’amérique, mais à tout l’univers qui peut y voir les avantages qu’offre la liberté. Les hessois, quoique achetés pour la combattre, doivent sentir le bonheur de leur défaite ; & les anglais, condamnant les vices de leur gouvernement, peuvent se réjouir de leurs anciennes pertes.

L’amérique étoit le seul point, sur le globe, où les germes d’une réforme universelle pouvoient se développer. Un concours d’événemens a causé leur naissance & les développemens extraordinaires de ces principes. Les grandes scènes de la nature y créent des idées fortes, agissent sur l’ame, l’élèvent au niveau de ses contemplations. Ajoutez encore que les premiers habitans de ces colonies, sortis des différentes contrées de l’europe, nés, élevés dans différentes opinions religieuses, y venant chercher la paix contre les persécutions politiques, se réunirent comme des frères. Les besoins qui accompagnent le défrichement d’un pays sauvage, firent naître un genre de sociabilité inconnu & négligé dans les pays que déchirent des querelles & les intrigues du gouvernement. Dans cette position, l’homme devient ce qu’il peut ; il voit ses semblables, non comme un ennemi naturel, mais comme étant de sa famille ; & cet exemple prouve aux sociétés artificielles, que l’homme doit se rapprocher de la nature pour s’instruire.